Vivre en ville plutôt qu’en banlieue : combien serais-je prêt à payer de plus ?

Un bon lundi matin, j’avais l’esprit paisible lorsque je suis entré dans ma voiture pour me diriger à mon travail. Accompagné de ma douce moitié pour me tenir compagnie et d’un savoureux café pour agrémenter la route, j’ai syntonisé la radio pour écouter la chronique quotidienne de Pierre-Yves Mcsween et pesé sur l’accélérateur afin de me diriger sur mon itinéraire habituel ; la vie était belle. Je ne me doutais pas à ce moment que mon trajet m’amènerait à faire face au pire ennemi de l’automobiliste : des cônes oranges. Résultat : 1h40 pour effectuer mon itinéraire régulier. Mes collègues de travail ainsi que mon épouse pourront vous confirmer que mon état d’esprit était très différent à l’arrivée à mon poste que lors de mon départ de la maison. C’est à ce moment que je me suis demandé : combien serais-je prêt à payer de plus pour habiter plus près de mon travail ?

Lire la suite

« You Only Live Once », ou comment se mettre les probabilités contre nous

La nouvelle avait fait grand écho l’automne dernier ; 31% des québécois vivent d’une paie à l’autre alors que ce pourcentage se situe à 44% pour le reste du Canada. Bien qu’il ne soit pas banal qu’approximativement le tiers de la population vive avec ce stress financier constant, on peut se consoler en se comparant aux autres provinces canadiennes.

Lire la suite

Est-ce préférable de louer ou acheter sa propriété ?

Avouez-le, on s’est tous déjà posé la question : est-ce mieux de louer sa résidence ou de l’acheter ? Alors que certains vous diront qu’il vaut mieux acheter une résidence afin de pouvoir se construire un actif plutôt que jeter son argent par les fenêtres à financer un propriétaire, d’autres vous diront plutôt que les liquidités additionnelles obtenues par la location pourront être investies afin d’obtenir des rendements plus intéressants via des placements en bourse par exemple. Cet article vise à démystifier ce fameux débat par une analyse objective et un outil Excel que j’ai monté et auquel je vous invite à vous référer à la toute fin.

Lire la suite

Un exemple d’échec lamentable en bourse

On a tous déjà entendu l’expression « Il n’y a que celui qui ne fait rien qui ne se trompe pas ». Pour tout investisseur décidant de prendre lui-même en charge ses placements, il existe une multitude d’occasions d’erreurs qui l’attendent dans son long pèlerinage vers la quête de rendements : prise de risque trop importante, choix d’actifs pour lequel il a une faible connaissance, mauvaise évaluation d’une entreprise, la liste peut être longue. Souvent, ces erreurs peuvent être expliquées par un ou plusieurs biais cognitifs présents au moment de la décision de placement. Puisqu’il vaut toujours mieux prévenir que guérir, je vous présente dans cet article une liste de biais cognitifs qui pourraient compromettre votre succès en tant qu’investisseur.

Lire la suite

Dissiper le brouillard sur ses dépenses, un exercice de 15 minutes par mois

À la base de tout plan financier, on se doit d’avoir en place des mesures quantitatives dont nous pouvons suivre l’évolution dans le temps. En effet, autant la personne vivant à crédit qui souhaite se reprendre en main que celle ayant comme objectif d’être indépendant financièrement à court terme auront besoin d’une base d’analyse afin de déterminer si leur plan d’action tient la route. Cet article vise à vous présenter l’outil que j’utilise pour suivre mensuellement mes dépenses. La mise à jour mensuelle de cet outil requiert 15 minutes de mon temps dans la mesure où mon institution financière me fournit des rapports mensuels sur mes dépenses de cartes crédit et débit que j’intègre en intrant. Pas d’excuse donc d’être aveugle sur son profil de consommateur !

Lire la suite

Quel montant d’assurance vie ai-je besoin ?

Quoi de plus plaisant que de déterminer le montant d’assurance que nous aurons besoin dans l’éventualité de notre décès ? Ayant moi-même plus ou moins évité la question pendant un bon moment, j’ai récemment tenté d’évaluer si ma couverture actuelle était suffisante. Dans l’optique où mon épouse et moi avons établi comme objectif commun d’atteindre l’indépendance financière d’ici plus ou moins 16 ans, j’aimerais m’assurer que cette dernière puisse tout de même atteindre cette cible si je décédais prématurément. Pour ce faire, j’ai construit un modèle que vous trouverez à la fin de cet article qui, malgré les données fictives qui s’y retrouvent, vous illustre une façon relativement simple que j’ai utilisé afin d’évaluer mon besoin d’assurance dans le futur. Notez que le contenu de cet article ne présente qu’un point de vue personnel par rapport à la détermination de mon besoin d’assurance. Je recommande dans tous les cas de discuter davantage de la question avec votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre réalité.

Lire la suite

Comment établir son taux d’épargne optimal ?

Comme toute bonne chose dans la vie, tout est toujours question d’équilibre. J’entrevois mon aventure vers la liberté financière de façon similaire, dans la mesure où mon objectif n’est pas de maximiser mon taux d’épargne mais plutôt mon utilité sur ma durée de vie. En effet, avoir un taux d’épargne au-delà de 50% serait un objectif possible à atteindre mais auquel je n’aspire pas nécessairement (je déménage dans un 3 et demi près de mon travail et je vends ma voiture, le tour est joué). Lorsqu’on s’aventure dans la communauté FIRE, il est relativement fréquent de voir des articles qui prônent une frugalité menant à des taux d’épargne au-delà de 70% et ce, afin d’être en mesure de prendre sa retraite le plus tôt possible (le livre Early Retirement Extreme est l’un des pionniers par rapport à ce sujet). Je vous ferai part dans cet article pourquoi je n’adhère pas à cette philosophie.

Lire la suite

Sélection d’actions individuelles ou FNB?

Je n’ai jamais vraiment acheté la théorie comme quoi les marchés sont efficients au point qu’il soit impossible de les battre de façon systématique. Je suis d’avis qu’il existe des inefficiences pour lesquelles un investisseur alerte peut tirer profit des opportunités qui lui sont offertes. Comme dirait Benjamin Graham: “In the short run, the market is a voting machine but in the long run, it is a weighing machine.” Bien qu’ils soient très peu nombreux, certains investisseurs ont réussi à produire au cours de leur carrière des rendements systématiquement au-delà des rendements des marchés en procédant à des choix judicieux d’entreprises sous-évaluées. Malgré tout, dans le reste de cet article je vous présente quelques arguments en faveur d’une stratégie passive d’achat de FNB.

Lire la suite

Comment réduire de 35% ses coûts d’automobile ?

Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que détenir une voiture, ça coûte cher ! D’un point de vue personnel, de 2016 à 2018 mes coûts de transport ont représenté approximativement la moitié des coûts reliés à mon habitation (paiements hypothécaires, taxes, électricité, entretien, etc.). Alors que d’un côté je me bâtis de l’équité sur un actif qui devrait prendra de la valeur à long terme, mon véhicule est voué à mourir de sa belle mort dans un avenir plus ou moins rapproché.

Bien que les transports en commun représentent une façon idéale de réduire ce centre de coût, les aléas de la vie peuvent nous obliger à devoir détenir un véhicule. Dans cette optique, j’ai récemment tenté de déterminer jusqu’à combien pourrait me revenir chacun de mes déplacements. Vous retrouverez à la fin de cet article le modèle Excel que j’ai construit pour tenter de répondre à cette question où j’approxime mon coût de déplacement par kilomètre roulé. J’ai utilisé ce modèle afin de tenter de déterminer si le « timing » de l’achat et de la vente d’un véhicule peut permettre de réduire ces coûts de façon importante. Voici donc les conclusions de cette analyse.

Lire la suite

Nous sommes tous des patrons

Afin de trouver plaisir à améliorer ma situation financière, j’aime me visualiser comme étant le patron de ma propre entreprise pour laquelle chaque décision aura des résultats sur la performance de cette dernière. Comme dirait Robert Kyosaki dans son livre Rich Dad Poor Dad, interprétez le terme « Mind you own business » de façon littéral. En effet, autant une entreprise doit assurer un contrôle accru de ses dépenses et prendre des décisions financières éclairées (ex : financement, décisions d’investissement), autant ce type de décision peut être translaté à plus petite échelle dans notre vie quotidienne. Voici donc un portrait de divers rôles exécutifs typiques présents au sein de la majorité des entreprises de moyenne/grande envergure et comment ces fonctions peuvent s’appliquer dans notre vie.

Lire la suite