Six erreurs financières commises durant ma vingtaine

Je me replace un beau matin du mois de juillet 2010. Fraîchement diplômé de l’Université, je dépose ma dernière boîte dans le camion de déménagement qui m’amènera à débuter mon parcours professionnel dans la belle ville de Toronto. C’est à ce moment que je réalise que je ne suis plus dépendant financièrement de mes parents. Une nouvelle étape débutait dans mon cheminement vers l’indépendance financière ! Bien qu’en rétrospective je sois relativement satisfait des choix financiers que j’ai effectués depuis ce temps, je vous présente dans ce texte six erreurs commises selon moi au cours de la dernière décennie et qui auraient pu me permettre d’être dans une situation financière plus enviable au moment de l’écriture de cet article.

Lire la suite

Liberté financière: à quelle étape vous retrouvez-vous ?

J’en faisais part dans le premier article de ce blog, la recette standard appliquée pour atteindre la liberté financière repose généralement sur 3 piliers qui devront être appliqués de manière systématique sur une longue période de temps : un contrôle accru de ses dépenses, une stratégie efficace d’investissement et une maximisation de ses revenus. Avant d’atteindre ce niveau, un individu devra généralement passer à travers plusieurs étapes de situation financière. Dans la littérature, on présente généralement entre 6 et 10 étapes. Cet article vise à vous présenter ces dernières et mon analyse sur comment passer à l’étape suivante.

Lire la suite

Hypothèque : devrait-on minimiser nos remboursements ?

Pour la majorité d’entre nous qui sommes propriétaires, le remboursement hypothécaire représente le poste ayant l’incidence financière la plus importante sur nos épargnes résiduelles. Ainsi, il est important d’avoir un plan de match bien défini lors de l’achat d’une propriété non seulement pour 1) s’assurer qu’on s’endette dans la mesure de nos moyens mais 2) que nos remboursements hypothécaires soient optimisés selon notre plan financier. Je vous présente dans cet article quelques points de réflexion afin de vous aider à définir votre stratégie de remboursement hypothécaire.

Lire la suite

Avez-vous déjà évalué la liquidité de votre actif net ?

Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que vous devriez conserver un niveau minimal de liquidité afin de vous protéger contre un « choc » court terme sur vos liquidités tel que : dépenses imprévues, perte d’emploi, situation d’invalidité, etc. De manière générale, les règles du pouce qu’on voit circuler sur le Web parlent d’un 3 à 6 mois de dépenses requises pour subvenir à vos besoins essentiels (logement, épicerie, etc.) selon la précarité de votre emploi, votre capacité à retrouver rapidement un emploi ainsi que vos couvertures d’assurance invalidité. Dans le cadre de cet article, j’ai toutefois tenté d’évaluer ma cote de liquidité en analysant le portrait global de mes actifs.

Lire la suite

Taux d’épargne – gare à ne pas comparer des pommes avec des oranges

Il y a de cela quelques mois, j’avais une discussion palpitante sur l’heure du dîner avec l’un de mes collègues sur l’établissement de notre taux d’épargne. Quand on met deux actuaires dans une même pièce, il peut parfois en résulter des discussions de ce genre. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que mon collègue avait un taux d’épargne similaire au mien. Quel bonheur ! J’avais trouvé un ami avec qui partagé mes joies et mes peines dans mon périple vers l’indépendance financière ! En creusant toutefois davantage la question, nous nous sommes aperçus que nous n’avions pas la même approche pour établir notre taux ; son approche l’amenant à obtenir systématiquement un niveau plus élevé que le mien. Quelle déception ! Cette anecdote m’a toutefois amené à être prudent lorsque je vois des chiffres circuler sur le Web.

Lire la suite

Pourquoi de si grands écarts entre le niveau de rémunération vs l’effort consacré ?

Il y a de cela quelques jours, je naviguais tout bonnement sur la page d’un journal québécois bien connu quand je suis tombé sur une nouvelle qui m’a renversé de ma chaise ; une influenceuse Instagram du nom de Belle Delphine avait eu l’idée de monétiser l’eau de son bain au coût de 30$ la bouteille ! Sa séance de lavage corporel lui aurait ainsi rapporté la modique somme de 10 000$, ce qui représente plusieurs semaines de travail pour le commun des mortels. Cette nouvelle insolite m’a amené à me demander : comment peut-il exister de si grandes disparités entre la rémunération obtenue pour l’effort consacré ?

Lire la suite

Analysons ensemble le profil de consommateur du québécois moyen

Lorsqu’on navigue sur les Internets, il nous arrive parfois de tomber sur de petites trouvailles pour lesquelles on ne peut que s’incliner devant l’effort et le contenu présenté par l’auteur afin d’instruire ou divertir son auditoire. Pour certains, ce sera une page répertoriant les meilleurs « memes » de chat alors que pour d’autres, ce pourrait être une chaîne Youtube comportant des montages d’individus prenant des risques indus menant à des résultats non souhaités. Personnellement, j’ai récemment vécu ce type d’émotion lorsque je me suis retrouvé sur le site de l’Institut de la Statistique du Québec. Ce site est une vraie petite mine d’or nous informant entre autres sur l’allocation des dépenses des ménages québécois. Prenons donc un moment afin d’analyser tous ensemble comment nos confrères et consœurs dépensent leurs sous obtenus à la sueur de leur front.

Lire la suite

Aimeriez-vous financer le divertissement de votre voisin ?

Chaque printemps amène avec lui son lot d’événements récurrents: le retour des shorts et des jupes, les travaux ménagers où on se bouscule dans les centres jardins et quincailleries, le démarrage des piscines, le vroum vroum de ceux qui ne se pouvaient plus de conduire leur « winter beater », l’ouverture des terrasses, etc. Je compte parmi les événements qui entrent dans cette lignée les manifestations de mécontentement de début de saison des motocyclistes par rapport au prix d’immatriculation que ces derniers doivent payer pour pratiquer leur loisir favori. En effet, chaque année comporte son lot d’articles qui m’amène à chaque fois à me demander : serais-je prêt à payer pour financer une baisse de leurs coûts d’immatriculation ?

Lire la suite

Vivre en ville plutôt qu’en banlieue : combien serais-je prêt à payer de plus ?

Un bon lundi matin, j’avais l’esprit paisible lorsque je suis entré dans ma voiture pour me diriger à mon travail. Accompagné de ma douce moitié pour me tenir compagnie et d’un savoureux café pour agrémenter la route, j’ai syntonisé la radio pour écouter la chronique quotidienne de Pierre-Yves Mcsween et pesé sur l’accélérateur afin de me diriger sur mon itinéraire habituel ; la vie était belle. Je ne me doutais pas à ce moment que mon trajet m’amènerait à faire face au pire ennemi de l’automobiliste : des cônes oranges. Résultat : 1h40 pour effectuer mon itinéraire régulier. Mes collègues de travail ainsi que mon épouse pourront vous confirmer que mon état d’esprit était très différent à l’arrivée à mon poste que lors de mon départ de la maison. C’est à ce moment que je me suis demandé : combien serais-je prêt à payer de plus pour habiter plus près de mon travail ?

Lire la suite

« You Only Live Once », ou comment se mettre les probabilités contre nous

La nouvelle avait fait grand écho l’automne dernier ; 31% des québécois vivent d’une paie à l’autre alors que ce pourcentage se situe à 44% pour le reste du Canada. Bien qu’il ne soit pas banal qu’approximativement le tiers de la population vive avec ce stress financier constant, on peut se consoler en se comparant aux autres provinces canadiennes.

Lire la suite