Des économies de bouts de chandelles…vraiment ?

Loin de moi l’idée d’avoir l’air cheap, mais je crois au dicton « il n’y a pas de petite économie ». En effet, un petit geste qui semble au départ négligeable peut devenir important lorsqu’on l’accumule sur le long terme à d’autres petits gestes semblables. Comprenez-moi bien, je ne m’empêcherai jamais de faire une action ou acheter un item que je juge nécessaire uniquement pour économiser quelques dollars. Toutefois, j’évaluerai toujours comment agir de manière optimale en tant que consommateur pour répondre à mon besoin. Ce texte vise à quantifier à l’aide d’exemples l’impact futur de mauvaises habitudes courantes.

Lire la suite

Taux d’épargne – gare à ne pas comparer des pommes avec des oranges

Il y a de cela quelques mois, j’avais une discussion palpitante sur l’heure du dîner avec l’un de mes collègues sur l’établissement de notre taux d’épargne. Quand on met deux actuaires dans une même pièce, il peut parfois en résulter des discussions de ce genre. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que mon collègue avait un taux d’épargne similaire au mien. Quel bonheur ! J’avais trouvé un ami avec qui partagé mes joies et mes peines dans mon périple vers l’indépendance financière ! En creusant toutefois davantage la question, nous nous sommes aperçus que nous n’avions pas la même approche pour établir notre taux ; son approche l’amenant à obtenir systématiquement un niveau plus élevé que le mien. Quelle déception ! Cette anecdote m’a toutefois amené à être prudent lorsque je vois des chiffres circuler sur le Web.

Lire la suite

Analysons ensemble le profil de consommateur du québécois moyen

Lorsqu’on navigue sur les Internets, il nous arrive parfois de tomber sur de petites trouvailles pour lesquelles on ne peut que s’incliner devant l’effort et le contenu présenté par l’auteur afin d’instruire ou divertir son auditoire. Pour certains, ce sera une page répertoriant les meilleurs « memes » de chat alors que pour d’autres, ce pourrait être une chaîne Youtube comportant des montages d’individus prenant des risques indus menant à des résultats non souhaités. Personnellement, j’ai récemment vécu ce type d’émotion lorsque je me suis retrouvé sur le site de l’Institut de la Statistique du Québec. Ce site est une vraie petite mine d’or nous informant entre autres sur l’allocation des dépenses des ménages québécois. Prenons donc un moment afin d’analyser tous ensemble comment nos confrères et consœurs dépensent leurs sous obtenus à la sueur de leur front.

Lire la suite

Est-ce préférable de louer ou acheter sa propriété ?

Avouez-le, on s’est tous déjà posé la question : est-ce mieux de louer sa résidence ou de l’acheter ? Alors que certains vous diront qu’il vaut mieux acheter une résidence afin de pouvoir se construire un actif plutôt que jeter son argent par les fenêtres à financer un propriétaire, d’autres vous diront plutôt que les liquidités additionnelles obtenues par la location pourront être investies afin d’obtenir des rendements plus intéressants via des placements en bourse par exemple. Cet article vise à démystifier ce fameux débat par une analyse objective et un outil Excel que j’ai monté et auquel je vous invite à vous référer à la toute fin.

Lire la suite

Dissiper le brouillard sur ses dépenses, un exercice de 15 minutes par mois

À la base de tout plan financier, on se doit d’avoir en place des mesures quantitatives dont nous pouvons suivre l’évolution dans le temps. En effet, autant la personne vivant à crédit qui souhaite se reprendre en main que celle ayant comme objectif d’être indépendant financièrement à court terme auront besoin d’une base d’analyse afin de déterminer si leur plan d’action tient la route. Cet article vise à vous présenter l’outil que j’utilise pour suivre mensuellement mes dépenses. La mise à jour mensuelle de cet outil requiert 15 minutes de mon temps dans la mesure où mon institution financière me fournit des rapports mensuels sur mes dépenses de cartes crédit et débit que j’intègre en intrant. Pas d’excuse donc d’être aveugle sur son profil de consommateur !

Lire la suite

Comment établir son taux d’épargne optimal ?

Comme toute bonne chose dans la vie, tout est toujours question d’équilibre. J’entrevois mon aventure vers la liberté financière de façon similaire, dans la mesure où mon objectif n’est pas de maximiser mon taux d’épargne mais plutôt mon utilité sur ma durée de vie. En effet, avoir un taux d’épargne au-delà de 50% serait un objectif possible à atteindre mais auquel je n’aspire pas nécessairement (je déménage dans un 3 et demi près de mon travail et je vends ma voiture, le tour est joué). Lorsqu’on s’aventure dans la communauté FIRE, il est relativement fréquent de voir des articles qui prônent une frugalité menant à des taux d’épargne au-delà de 70% et ce, afin d’être en mesure de prendre sa retraite le plus tôt possible (le livre Early Retirement Extreme est l’un des pionniers par rapport à ce sujet). Je vous ferai part dans cet article pourquoi je n’adhère pas à cette philosophie.

Lire la suite

Comment réduire de 35% ses coûts d’automobile ?

Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que détenir une voiture, ça coûte cher ! D’un point de vue personnel, de 2016 à 2018 mes coûts de transport ont représenté approximativement la moitié des coûts reliés à mon habitation (paiements hypothécaires, taxes, électricité, entretien, etc.). Alors que d’un côté je me bâtis de l’équité sur un actif qui devrait prendra de la valeur à long terme, mon véhicule est voué à mourir de sa belle mort dans un avenir plus ou moins rapproché.

Bien que les transports en commun représentent une façon idéale de réduire ce centre de coût, les aléas de la vie peuvent nous obliger à devoir détenir un véhicule. Dans cette optique, j’ai récemment tenté de déterminer jusqu’à combien pourrait me revenir chacun de mes déplacements. Vous retrouverez à la fin de cet article le modèle Excel que j’ai construit pour tenter de répondre à cette question où j’approxime mon coût de déplacement par kilomètre roulé. J’ai utilisé ce modèle afin de tenter de déterminer si le « timing » de l’achat et de la vente d’un véhicule peut permettre de réduire ces coûts de façon importante. Voici donc les conclusions de cette analyse.

Lire la suite