J’ai économisé 17 000$ sur mon épicerie depuis 5 ans

Après les dépenses liées à l’habitation et au déplacement, l’épicerie représente généralement le poste budgétaire qui suit en importance. Je faisais d’ailleurs part dans un article antérieur de la répartition des dépenses pour un couple québécois sans enfants. En moyenne, ce dernier dépenserait approximativement 6200$ par année en épicerie, ce qui représente une dépense hebdomadaire de 120$. Il n’est donc pas surprenant qu’il y ait eu une levée de bouclier lors de l’élection provinciale de 2018 lorsque Philippe Couillard avait mentionné qu’il était possible pour une famille de dépenser en moyenne 75$ hebdomadairement pour se nourrir. J’ai fait le test sur quatre semaines d’analyser l’ensemble de mes dépenses en épicerie afin de décomposer les économies dont je suis en mesure de réaliser.

Lire la suite

Six erreurs financières commises durant ma vingtaine

Je me replace un beau matin du mois de juillet 2010. Fraîchement diplômé de l’Université, je dépose ma dernière boîte dans le camion de déménagement qui m’amènera à débuter mon parcours professionnel dans la belle ville de Toronto. C’est à ce moment que je réalise que je ne suis plus dépendant financièrement de mes parents. Une nouvelle étape débutait dans mon cheminement vers l’indépendance financière ! Bien qu’en rétrospective je sois relativement satisfait des choix financiers que j’ai effectués depuis ce temps, je vous présente dans ce texte six erreurs commises selon moi au cours de la dernière décennie et qui auraient pu me permettre d’être dans une situation financière plus enviable au moment de l’écriture de cet article.

Lire la suite

Le market timing en bourse, est-ce que ça marche ?

Je vous ai présenté dans un article récent un résumé de ma stratégie de placement qui, j’en conviens, est relativement ennuyeuse d’application. En effet, quoi de plus plate que de placer de manière passive des cotisations récurrentes ? Bien que je convienne qu’une stratégie active faisant appel market-timing serait beaucoup plus excitante, j’ai évité jusqu’à maintenant de m’aventurer dans ce style de stratégie. Devrais-je m’y mettre ?

Lire la suite

Des économies de bouts de chandelles…vraiment ?

Loin de moi l’idée d’avoir l’air cheap, mais je crois au dicton « il n’y a pas de petite économie ». En effet, un petit geste qui semble au départ négligeable peut devenir important lorsqu’on l’accumule sur le long terme à d’autres petits gestes semblables. Comprenez-moi bien, je ne m’empêcherai jamais de faire une action ou acheter un item que je juge nécessaire uniquement pour économiser quelques dollars. Toutefois, j’évaluerai toujours comment agir de manière optimale en tant que consommateur pour répondre à mon besoin. Ce texte vise à quantifier à l’aide d’exemples l’impact futur de mauvaises habitudes courantes.

Lire la suite

Liberté financière: à quelle étape vous retrouvez-vous ?

J’en faisais part dans le premier article de ce blog, la recette standard appliquée pour atteindre la liberté financière repose généralement sur 3 piliers qui devront être appliqués de manière systématique sur une longue période de temps : un contrôle accru de ses dépenses, une stratégie efficace d’investissement et une maximisation de ses revenus. Avant d’atteindre ce niveau, un individu devra généralement passer à travers plusieurs étapes de situation financière. Dans la littérature, on présente généralement entre 6 et 10 étapes. Cet article vise à vous présenter ces dernières et mon analyse sur comment passer à l’étape suivante.

Lire la suite

Comment s’adapte votre stratégie de placement en période d’incertitude ?

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve particulièrement difficile d’évaluer quelle direction pourrait prendre les marchés dans les prochains mois. Depuis quelques semaines non seulement les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, mais on observe plus fréquemment qu’à l’habitude des hausses et des baisses journalières de plus de 1% sur l’ensemble des indices. Alors qu’on nous rabat les oreilles sur le fait que certains indicateurs pointent vers une correction à court terme (ex : inversion de la courbe US, durée du cycle, guerre commerciale), d’autres métriques montrent plutôt une résilience de l’économie qui pourraient continuer à procurer du rendement sur les marchés (ex : faible taux de chômage, dépenses stables en consommation). À cela s’ajoute une nouvelle variable aléatoire qui n’était pas présente dans les cycles antérieurs : les sautes d’humeur de notre ami au teint orangé au sud de la frontière. C’est dans cet environnement instable que je me suis demandé si je devais revoir ma stratégie de placement.

Lire la suite

Hypothèque : devrait-on minimiser nos remboursements ?

Pour la majorité d’entre nous qui sommes propriétaires, le remboursement hypothécaire représente le poste ayant l’incidence financière la plus importante sur nos épargnes résiduelles. Ainsi, il est important d’avoir un plan de match bien défini lors de l’achat d’une propriété non seulement pour 1) s’assurer qu’on s’endette dans la mesure de nos moyens mais 2) que nos remboursements hypothécaires soient optimisés selon notre plan financier. Je vous présente dans cet article quelques points de réflexion afin de vous aider à définir votre stratégie de remboursement hypothécaire.

Lire la suite

Avez-vous déjà évalué la liquidité de votre actif net ?

Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que vous devriez conserver un niveau minimal de liquidité afin de vous protéger contre un « choc » court terme sur vos liquidités tel que : dépenses imprévues, perte d’emploi, situation d’invalidité, etc. De manière générale, les règles du pouce qu’on voit circuler sur le Web parlent d’un 3 à 6 mois de dépenses requises pour subvenir à vos besoins essentiels (logement, épicerie, etc.) selon la précarité de votre emploi, votre capacité à retrouver rapidement un emploi ainsi que vos couvertures d’assurance invalidité. Dans le cadre de cet article, j’ai toutefois tenté d’évaluer ma cote de liquidité en analysant le portrait global de mes actifs.

Lire la suite

Taux d’épargne – gare à ne pas comparer des pommes avec des oranges

Il y a de cela quelques mois, j’avais une discussion palpitante sur l’heure du dîner avec l’un de mes collègues sur l’établissement de notre taux d’épargne. Quand on met deux actuaires dans une même pièce, il peut parfois en résulter des discussions de ce genre. Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que mon collègue avait un taux d’épargne similaire au mien. Quel bonheur ! J’avais trouvé un ami avec qui partagé mes joies et mes peines dans mon périple vers l’indépendance financière ! En creusant toutefois davantage la question, nous nous sommes aperçus que nous n’avions pas la même approche pour établir notre taux ; son approche l’amenant à obtenir systématiquement un niveau plus élevé que le mien. Quelle déception ! Cette anecdote m’a toutefois amené à être prudent lorsque je vois des chiffres circuler sur le Web.

Lire la suite

Pourquoi de si grands écarts entre le niveau de rémunération vs l’effort consacré ?

Il y a de cela quelques jours, je naviguais tout bonnement sur la page d’un journal québécois bien connu quand je suis tombé sur une nouvelle qui m’a renversé de ma chaise ; une influenceuse Instagram du nom de Belle Delphine avait eu l’idée de monétiser l’eau de son bain au coût de 30$ la bouteille ! Sa séance de lavage corporel lui aurait ainsi rapporté la modique somme de 10 000$, ce qui représente plusieurs semaines de travail pour le commun des mortels. Cette nouvelle insolite m’a amené à me demander : comment peut-il exister de si grandes disparités entre la rémunération obtenue pour l’effort consacré ?

Lire la suite